Télétravail: 10 raisons de pratiquer

Endi, 21 juin 2016 -

Inspirés par nos lectures, et particulièrement celle du livre Remote de 37 signals (dont nous vous parlions ici, et que nous vous conseillons vivement), nous avons décidé de parler de ce sujet brûlant qu’est le télétravail.

C’est un vaste sujet qu’il ne faut pas prendre à la légère et qui ne saurait être traité en un seul billet de blog. C’est pourquoi nous allons vous en proposer plusieurs dont voici le premier.

Nous avions déjà interrogé un télétravailleur dans l’article Télétravail et Yelloworking, nous souhaitons désormais aborder le thème « Pourquoi est-ce le  moment idéal pour télétravailler ? ».

Nous traiterons ensuite des excuses classiques à savoir contrer, pour finir par les dangers liés au télétravail (eh oui 😛 ).

Bien entendu, le télétravail ne concerne pas tous les métiers, mais tous les employés du secteur tertiaire (3/4 des actifs selon l’INSEE) y sont éligibles. Les autres secteurs pourraient utiliser le télétravail de manière plus occasionnelle pour les tâches liées à la gestion informatique, ou pour prendre du recul sur leurs activités quotidiennes.

Rentrons maintenant dans le vif du sujet, pourquoi se mettre à travailler à distance dès demain ?

Pourquoi se mettre au télétravail, dès demain ?

 

1 - Personne ne travaille vraiment au boulot

 

Faites un test. Demandez à des personnes proches (non- télétravailleurs) la question suivante :

« Où vas-tu quand tu as vraiment besoin d’avancer sur ton travail ? »

Bien sûr, la majorité va répondre un équivalent de «  au bureau » , mais creusez un peu plus, beaucoup vont rajouter « très tôt avant que tout le monde arrive » ou « tard quand tout le monde est parti ». Certains avoueront même rattraper leur retard chez eux, « au calme ». Sans parler de ceux qui s’isolent au travers de leur musique ou boules Quies pour être plus productifs…

L’entreprise est très rarement l’endroit où vous êtes le plus efficace, c’est une usine à interruptions contre-productives et réunions chronophages.

 

2 - Les transports nous tuent à petit feu

 

Le temps passé dans les transports (en bus comme en voiture) est ridicule, il détruit votre rythme créatif, génère du stress et vous impose des contraintes dont les télétravailleurs n’ont plus à se soucier.

De plus, voici quelques risques associés au voyage maison – bureau quotidien : Obésité, insomnie, sautes d’humeur. Pourquoi ne pas limiter ces risques et profiter de ces heures supplémentaires pour vous détendre ?

 

3 - La technologie le permet, et vous le faites déjà !

 

Parmi tous les salariés de l’industrie du service, environ 100% pourraient pratiquer le télétravail, principalement grâce aux nouveaux outils collaboratifs. De nos jours, une connexion internet, un laptop et un téléphone suffisent à effectuer 80% des tâches en entreprise (le télétravail n’empêche pas de revenir en entreprise pour les 20% restants).

Dans votre vie personnelle, vous êtes déjà familier avec certaines pratiques du télétravail sans le savoir : relation longue distance, discutions par visioconférences, résolution de problèmes grâce à des forums en ligne, échange d’information par mail, partage d’émotions grâce aux réseaux sociaux…

Pour ce qui est de votre vie professionnelle, il se peut que vous utilisiez déjà un système de messagerie instantanée, ou des outils de gestion collaboratifs…  Dans le pire des cas, vous envoyez régulièrement des emails à la personne juste à côté de vous…

Tout ceci reproduit la base de la collaboration virtuelle, qui constitue l’aspect fondamental du télétravail. Donc vous télétravaillez déjà !

Votre entreprise a aussi des sous-traitants à distance, des commerciaux qui sont toujours sur la route, et des associés à l’autre bout du monde… donc des employés qui télétravaillent ! La transition ne sera pas si dure que vous l’imaginez.

 

4 - Échappons au 8h - 18h

 

La règle selon laquelle il faut travailler de 8h à 18h (environ) est-elle fondée ? À quoi correspondent ces chiffres ? Sommes-nous plus productifs durant cette plage horaire ?  Et si les journées duraient 5 heures de plus, nous mettrions-nous à travailler 5 heures de plus ? Comment expliquez-vous que sous pression vous soyez capable de faire en 4 heures ce qui vous aurait pris 4 jours ?

Ce modèle est tout simplement dépassé, il serait temps de privilégier le travail plutôt que le temps de travail.

 

5 - Le nouveau luxe, les mini-retraites

 

La nouvelle génération n’a pas les mêmes priorités que les précédentes : elle a bien compris qu’attendre 40 ans le jour de son hypothétique retraite est inutile, pourquoi ne pas profiter maintenant ? D’où le concept de mini-retraite : être plus efficace dans son travail pour avoir plus de temps pour soi… Impossible quand on nous impose un lieu et des horaires !
Pensez-y…

 

6 - Les meilleurs talents, pas forcément dans les grandes villes

 

Pourquoi préciser le lieu dans une offre d’emploi dans le service ? L’important c’est que quelqu’un fasse le travail, peu importe où ! Le talent que vous recherchez est peut-être à l’autre bout du monde. De nos jours, la géographie ne devrait pas être un frein.

Imaginer que vous êtes recruteur et que vous trouvez la perle rare, avec toutes les compétences requises, autonome et proactif, qui semble plaire à toute l’équipe. Ce serait vraiment dommage de refuser cette personne pour des considérations géographiques… mais c’est ce qui arrive dans la plupart des cas.

De la même façon, on a tendance à penser que les plus grands talents résident dans les grandes villes, une tendance que le télétravail pourrait renverser.

 

7 - Des économies non négligeables !

 

On pense souvent aux économies liées au télétravail, mais le but premier est d’améliorer la qualité de vie, d’augmenter l’efficacité individuelle et de repenser nos modèles archaïques.

Les économies, existent réellement, autant pour l’employeur que pour l’employé et c’est un bon argument à mettre en avant. Certes, vous ne deviendrez pas riches en passant au télétravail, mais vous économiserez beaucoup. Pensez à toutes les charges qui seront réduites : locaux, transports, repas dehors …

Mais pensez surtout aux gains de productivité ! Vous serez surpris du résultat !

 

8 - Ce n’est pas du "tout ou rien", c'est un compromis

 

Une entreprise peut adopter le télétravail petit à petit, équipe par équipe, le pratiquer d’abord un jour par semaine, avant de faire une semaine par mois…

Inutile de vendre les locaux de la boîte du jour au lendemain et de renvoyer tout le monde chez soi ! Chaque entreprise doit trouver son rythme et découvrir les pratiques les plus efficaces pour ses employés et pour elle-même. L’idéal est d’envoyer une équipe de travail en éclaireur, et de les laisser partager leurs découvertes. Vous pouvez aussi vous documenter sur les sujets ou faire appel à des experts.

N’oubliez pas qu’il s’agit d’un compromis et qu’on peut mélanger les façons de travailler ( un bon moyen de casser la routine d’ailleurs !).

 

9 - C'est le boulot effectif qui compte !

 

Peu importe le lieu ou les horaires, l’important c’est ce qui est fait. Dans le télétravail il faut regarder les actes, pas les dires. Les bons télétravailleurs sont simplement de bons travailleurs.

C’est pourquoi vous devrez adopter une communication en ligne asynchrone et efficace, ainsi qu’une philosophie « all out on the open ». Il s’agit de faire en sorte que chaque info ou fichier (même celui sur lequel vous travaillez) soit disponible à chaque employé, sans besoin de demander ou de déranger.

 

10 - La liberté nomade

 

La flexibilité est un avantage dont nous devrions tous pouvoir bénéficier. Entre la maison, les espaces de coworking, les cafés et le bureau, n’hésitez pas à alterner les espaces, ça développe la créativité et évite la méconnue fièvre des 4 murs.

Prenez conscience que, de nos jours, on a plus besoin d’un lieu ou d’une heure pour travailler : la flexibilité est une qualité clé pour l’avenir.

Qu’en pensent les espaces de coworking ?

Concernant ces 10 arguments, les espaces de coworking permettent notamment :

Après tout, les espaces de coworking défendent la maxime : «  Travailler comme je veux, où je veux, et quand je veux » . Cessons de nous imposer des contraintes infondées, nocives, et contre-productives, télétravaillons !

Ces idées suffisent-elles pour vous convaincre de télétravailler / coworker ? A vous de jouer !
On traitera prochainement les excuses (pour ne pas travailler à distance) qui sont le plus souvent évoquées par les patrons ou les employés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

maison coworking aix en provence